RÉEL(S)- Effractions, le Centre Pompidou / PARIS (29 février et 1er mars 2020)

RDV le 29 février et le 1er mars de 12H30 à 15h30 au FORUM -1 du Centre Pompidou (installation corpus réel(s) / du 27 février au 1er mars)

Le festival EFFRACTIONS invite pour sa première édition, l’équipe des  lectures électriques à s’emparer de l’articulation sensible entre littérature et réel, glissant d’un roman autobiographique à un poème sociologique en dépassant les termes des genres littéraires afin de leur donner toute leur puissance. Autrement dit; poser des mondes possibles dans un e space où signes, symboles, actes et formes de vie viennent s’entrechoquer à la fiction afin de faire apparaître la vitalité nécessaire à nos imaginaires. Il s’agira pour ce corpus intitulé CORPUS#Réels de faire particulièrement entendre comment la littérature tente de tenir tête au récit dominant (preuves, chiffres, informations, flux, images et communications) en lui opposant un ensemble de textes troublant la frontière entre fiction et réalité et donnant à « lire » le monde par le biais de singularités précieuses; des Chimères génétiques d’Emmanuelle Pireyre à  l’enquête fictionnelle de Marie Cosnay sur les traces d’un exil mythifié en passant par la rencontre fauve de Nastassja Martin ou bien encore celle d’une femme avec elle-même dans les mots d’Amandine Dhée et les paroles salvatrices d’Olivia Rosenthal

EFFRACTIONS: Le festival qui explore les liens entre littérature et réel

La Bibliothèque publique d’information a le plaisir d’inaugurer son festival de littérature contemporaine Effractions. Le festival met en lumière les auteurs qui font l’actualité littéraire et dont les œuvres donnent matière à penser le lien entre littérature et réel. Ancrés dans le présent, brouillant les genres et les étiquettes, les invité.e.s d’Effractions explorent la porosité de la frontière entre réalité et fictions du temps présent.


Ce festival s’adresse à tous les lecteurs. Il met en avant une littérature qui confronte et interpelle, au sein d’une bibliothèque tournée vers l’actualité, sensible aux questions de société et aux débats de notre temps.

Retrouvez la présentation du Festival et toute la programmation.

Feuilletez le programme 2020 ou téléchargez-le (Pdf)

© Hugard & Vanoverschelde.jpg

JEUX- Musée Royal de Mariemont, Belgique (18,19,20 octobre 2019)

Lectures électriques Corpus#JEUX

dans le cadre du Marché du livre au Musée Royal de Mariemont

en Réseve précieuse : max. 12 personnes – durée 20’
vendredi : 18h – samedi : 14h, 14h30, 15h, 15h30, 16h

en salle D du Musée : max. 22 personnes – durée 20’
dimanche : 13h30, 14h, 14h30, 15h

Du joueur d’échec au super-héros fantastique en passant par celui qui mise sa vie à chaque instant ou l’autre qui préfère compter les points sur le dos des coccinelles, le paysage du jeu peuple notre littérature et ce depuis notre plus jeune âge. L’ approche formelle du jeu a su aussi à sa manière contaminé les formes littéraires, jeu de mots, de règles, de contraintes ou encore de réception du lecteur invité à construire sa propre narration au sein du récit. Le jeu a peu à peu glissé d’un bord à l’autre de nos fictions en donnant toujours plus la part belle à la liberté d’imagination qu’il suscite.  Le jeu évoqué, traversé ou mis en scène par la littérature ne serait-il pas une manière de mettre en lumière le risque de l’écriture elle-même, poser dans un cadre donné la possibilité de devenir autre le plus sérieusement du monde ? 

Les Lectures Électriques, à la manière d’une création radiophonique en direct, proposent une approche sonore de cette littérature qui cherche à repenser les formes de son écriture, habiter la conviction du joueur et inviter le lecteur à s’immerger dans un univers fait d’enfance, de risque, de sérieux comme de duperies. Réunis autour d’un corpus de textes, les auditeurs seront invités à traverser, sous casque, une littérature convoquant les figures du jeu, avec les extraits des textes de : Roger Caillois, Véronique Béland, Alain Damasio, Ian M.Banks, A.E Van Vogt, Frédérique Ait-Touati, René Daumal, Raymond Roussel, Colas Duflo, Donald W. Winnicott, Phillipe K.Dick, Chloé Delaume, Starhawck ou encore Michelle Grangaud, Céline Minard et les textes de certaines éditions présentes lors du marché du livre (Chemin de fer, Esperluette, Fotokino, éditeurs associés, Lettre volée, Acte nord, B42…etc) 

création, corpus et lecture: Laurie Bellanca 

création et dispositif sonores: Benjamin Chaval 

image:  © Hugard & Vanoverschelde